Quelle est la meilleure façon de créer une nouvelle image de ma franchise?

Groupe Humaprise
Modern

Par Lori Karpman

Quelle est la meilleure façon de créer une nouvelle image de ma franchise?

Lori Karpman est la Présidente-Directrice Générale de Lori Karpman & Company, cabinet de conseil en franchise et services juridiques offrant une gamme de services professionnels essentiels, y compris la planification stratégique et le développement de concepts, le conseil en gestion et en fonctionnement, les options de distribution, le marketing/vente, le recrutement exécutif, la formation et les services juridiques connexes.

Vous pouvez contacter Lori Karpman à lori@lorikarpman.com ou 514-481-2722.

 

 


La création d’une nouvelle image ou rafraîchir l’apparence d’une marque, même si c’est excitant pour le franchiseur il est troublant pour les franchisés. Tout ce qu’ils entendent c’est qu’un investissement additionnel de fonds va être nécessaire.

Le moment idéal pour déployer un nouveau « look » est pendant une période de renouvellement de masse (contrat de franchisage). Au moment du renouvellement, les franchisés sont tenus d’investir des capitaux additionnels pour actualiser leurs magasins à l’image de marque actuelle. À ce moment-là, ils ont récupéré leur investissement initial et sont en mesure d’en faire un autre. Puisque les périodes de renouvellement massif sont rares, la plupart des franchiseurs se retrouvent avec des renouvellements échelonnés au cours de quelques années. Afin d’assurer une certaine uniformité entre les magasins, les franchisés qui ne renouvellent pas sont généralement tenus de faire des investissements plus petits et d’effectuer des changements plus petits au cours d’une période spécifique. Ce droit est prévu dans le contrat de franchisage. Notez qu’une attention particulière doit être accordée aux franchisés dans les 5 premières années de leur terme selon le cas, ils peuvent ne pas avoir récupéré leur investissement initial encore. Il est sage d’inclure une clause dans le contrat de franchisage stipulant que le franchisé doit épargner une somme prédéterminée chaque année dans un « fonds de rénovation » afin que des fonds soient disponibles au renouvellement pour la création d’une nouvelle image.

Les franchiseurs ont l’obligation avec les franchisés de les tenir au courant, pas seulement des produits et services qu’ils vendent, mais aussi de l’image publique qu’ils projettent. Le décor doit être opportun et conforme aux normes de création, aux couleurs et aux matériaux en vigueur. En tant que franchiseur, il n’est pas seulement essentiel de réinventer continuellement la marque, il est négligent de ne pas le faire. Lorsqu’on change l’image de la marque, les deux parties veulent déployer la nouvelle image dès que possible; le franchiseur veut une apparence cohérente à travers son marché et le franchisé veut l’augmentation des revenus qu’un nouveau look promet. La participation financière du franchiseur permettra également de déterminer la rapidité avec la façon dont le déploiement se fait. Souvent, les franchiseurs de briques et de mortier couvrent le coût de la nouvelle signalisation extérieur puisque la signalisation est l’élément le plus visible d’une image corporative. Il s’agit d’un arrangement sans perdant puisque la signalisation est coûteuse et permet au franchisé d’utiliser leurs fonds pour l’intérieur. Dans les franchises non-traditionnelles/non de brique ou de mortier, les franchiseurs couvriront typiquement des coûts pour de nouveaux matériaux de vente, articles promotionnels, stationnaire, etc.

Un Conseil Consultatif de Franchisés est la meilleure façon d’assurer un déploiement plus efficace et moins conflictuel dans l’ensemble du système. Le Conseil, créé par les franchisés qui votent pour que d’autres franchisés les représentent, évaluera la stratégie de changement d’image et communiquera avec les franchisés en général. Les membres du Conseil devraient être représentants franchisés des franchisés par région et par années dans le système. Chaque représentant est responsable de la communication bidirectionnelle entre le Conseil et ses franchisés constituants, en transmettant leur questions, commentaires ou préoccupations. La raison numéro 1 pour laquelle les initiatives des franchiseurs de toutes sortes échouent est parce que le franchisé « a été le dernier à le savoir ». La plupart du temps, les franchisés n’apprennent de nouvelles initiatives qu’une fois que le franchiseur a finalisé les détails. L’intégration des franchisés dans le processus décisionnel fait en sorte que les franchisés « acceptent » de nouvelles initiatives parce qu’ils ont eu la chance de participer au processus décisionnel. Les Franchiseurs avec des Conseils Consultatifs admettent que l’information qu’ils reçoivent des franchisés est inestimable et les a souvent amenés à modifier leur stratégie en fonction des commentaires des franchisés. Bien que la conviction à 100 % soit de la fiction, l’utilisation de cette méthode garantit la plus grande acceptation possible et permet au franchiseur de se fier au fait que le Conseil Consultatif a accepté le Plan même si tous les franchisés n’étaient pas d’accord. En fin de compte, c’est le franchiseur qui prendra la décision finale, mais les franchisés ont eu la chance d’être entendus et leurs idées prises en considération.

La création d’une nouvelle image est essentielle dans toute marque franchisée au moins tous les 7-10 ans. C’est ainsi qu’il est prévu que cela déterminera la facilité de mise en œuvre de la stratégie de changement d’image. L’utilisation d’une mise en œuvre échelonnée et des recommandations d’un Conseil Consultatif sont deux des meilleures façons de réduire le stress et l’anxiété du processus et d’obtenir la plus grande acceptation parmi les franchisés.