Le franchisage peut être un moteur propulseur pour les 45 ans et plus! (Partie 2)

Reis & Irvy's
googletag.cmd.push(function() { googletag.display('div-gpt-ad-1543355814830-0'); });
Expedia

Par F. Georges Sayegh

Le franchisage peut être un moteur propulseur pour les 45 ans et plus! (Partie 2)

Cet article est la deuxième et dernière partie d'un article publié le mois dernier.

F. Georges Sayegh, D.S.C., Adm. A., C.M.C. du Québec et de l'Ontario, est expert-conseil en franchise et transfert de technologie et auteur de 18 livres sur les franchises et les commerces associés. Visitez sa page de consultant

Pour le rejoindre : gsayegh@gsayegh.com, (514) 216-8458

 

Les franchisés, avaient autrefois un contact direct avec un dirigeant du réseau lorsqu’il s’agissait de régler un problème. Le franchisage a beaucoup  évolué et le rapport interpersonnel entre le franchiseur et le franchisé est aujourd’hui plus difficile.

Malgré tous les avantages du franchisage, il ne faut pas s’y lancer tête basse. De fait, la franchise engendre parfois la flambée des rêves et des biens de certaines familles englouties par leur entreprise. Certains franchisés continuent en effet à se fier à leur instinct en ignorant conseils et précautions à prendre avant de signer un contrat de franchise!  Ainsi, en ce début de siècle, malgré les conseils validés des experts, les erreurs continuent de se répéter, comme cela se voyait au siècle dernier. Parmi les précautions à prendre, on y retrouve les suivantes :

Les activités de la société

  1. Renseignements sur le franchiseur ;
  2. Expérience d’affaires des administrateurs et des dirigeants de la société ;
  3. Historique des litiges entre la société et ses franchises et vice versa ;
  4. Historique de faillite de l'organisation, de ses directeurs ou de ses franchisés ;
  5. Les droits initiaux de franchise ;
  6. L'investissement total et l'investissement initial en capital ;
  7. Les charges susceptibles de se répéter ;
  8. Les arrangements et dispositions de financement ;
  9. Les obligations du franchiseur ;
  10. La formation par le franchiseur ;
  11. Les droits du franchiseur (le droit du franchiseur d'inspecter, le droit de vérifier, le droit du franchiseur de terminer l’entente, etc.).

Les obligations du franchisé

  1. Les obligations du franchisé ;
  2. Les restrictions touchant les marques de commerce et autres propriétés intellectuelles ;
  3. Les dispositions avec le public (conférence de presse, etc.) ;
  4. L’exclusivité territoriale ;
  5. Les restrictions et les spécifications quant aux marchandises, aux fournisseurs et aux services.

L'avenir du franchisé avec le réseau

  1. Les bénéfices potentiels ;
  2. L’historique de vente, de transfert ou de fermeture des établissements franchisés ;
  3. Les conditions de renouvellement, de terminaison, de rachat de la franchise ;
  4. Les informations sur les franchisés existants ;
  5. La signature de l'accord de franchise (personnel, société, etc.) ;
  6. Les garanties données au franchiseur.

Voilà autant de questions et de réponses à fournir avant de statuer sur le choix du franchiseur.

L’entrepreneur doit comprendre son intérêt, ses capacités et sa motivation avant de décider si son engagement de franchisé sera couronné de succès. Il doit comprendre les limitations qui accompagnent les avantages inhérents à la méthode de franchise et savoir s’il aimerait travailler dans cet environnement.

L’entrepreneur doit consulter un Juriste, un Conseiller en management certifié (CMC) ou un Comptable professionnel agréé (CPA) spécialisé en franchise. Les connaissances validées de ces spécialistes lui permettront de faire les recherches appropriées avant qu’il ne s’investisse ou qu’il ne signe le contrat de franchise. Il n'existe aucun raccourci, aucune autre méthode fiable dans ce domaine. Il faut s’assurer que l’enquête a été effectuée de façon minutieuse si l’on désire retirer le meilleur d’une recherche bien éclairée.

En conclusion, mieux vaut donc s’investir et consulter un professionnel expérimenté dans le domaine de la franchise, car l’enjeu est grand : on risque d’y perdre à la fois son exploitation, ses économies ainsi que celles de sa famille!