Rencontre avec Emmanuel Thieblin, propriétaire de Sushi Taxi

Rencontre avec Emmanuel Thieblin, propriétaire de Sushi Taxi
Cardio Plein Air

Le Conseil québécois de la franchise (CQF) s'est entretenu avec le propriétaire d'un réseau de franchise en pleine croissance

Derrière les bannières, il y a des dirigeants inspirants. Voici un bel exemple de vision et de développement d’une franchise qui monte. Ce mois-ci, dans le cadre de ses entrevues, le CQF est très heureux de présenter Emmanuel Thieblin, le Président de la bannière québécoise Sushi Taxi. Merci de partager ce moment d’intimité avec le CQF.

Pouvez-vous nous parler un peu de vous, votre parcours, ce qui vous à amener à la restauration ?

Dès mon jeune âge, l’entreprenariat était quelque chose qui m’animait beaucoup.

Tout cela a commencé avec mon aventure en Afrique où je suis né. Dès mes 7 ans, j’étais impliqué dans l’industrie de l’agroalimentaire, j’élevais des poulets et je les revendais par la suite. Ensuite, vers l’âge de 17 ans, j’ai immigré en France et étant quelqu’un de très pragmatique, j’ai décidé de me diriger vers un projet entrepreneurial dans le milieu du vin, j’ai acheté une entreprise en faillite et j’en ai fait le troisième plus grand opérateur dans le monde du vin en France. J’ai ensuite vendu cette entreprise et comme je suis toujours à la recherche de nouvelles aventures, je me suis mis à avoir beaucoup d’intérêt pour l’industrie du thé. Le qualitatif est pour moi plus important que le quantitatif, c’est pourquoi l’industrie du thé était très alignée avec mes valeurs. J’ai aidé au développement de l’extraction des arômes naturels à travers les essences des plantes. Nous avons infusé ces arômes dans des jus de fruit et j’ai ensuite lancé la première boisson infusée à boire sur le marché, que nous avons distribué dans des endroits premiums comme les hôtels et les spas.

Ensuite, je suis retourné à l’Université à 40 ans pour aller chercher plus de connaissance en gestion des risques en entreprise. J’ai fait quelques rôles de consultations par la suite en France et un jour mon épouse m’a proposé qu’on s’installe ailleurs. Nous avons décidé d’aller explorer la province du Québec.

Une fois arrivé à Montréal, je ne suis jamais retourné en France. Une fois la culture bien assimilée et à la suite de quelques projets au Québec, c’est à ce moment que j’ai été mis en contact avec Sushi Taxi. Cette opportunité représentait un tout nouveau domaine pour moi, alors j’étais hésitant. Après ma première visite à la succursale de Montréal, je suis tombé complètement amoureux de la cuisine. Vous connaissez la suite!

 

Le milieu de la restauration est très compétitif, comment parvenez-vous à vous distinguer ?

Le Groupe Sushi Taxi a fêté ses 21 ans en 2021. Cette année de crise sanitaire a révélé la capacité de Sushi Taxi à faire preuve d’agilité. Les équipes se sont mobilisées pour traverser cette période tourmentée en s’adaptant aux contraintes du domaine de la restauration. Cette capacité de résilience a renforcé notre cohésion et nous permet aujourd’hui de poursuivre en toute confiance notre aventure.

Chaque jour, l’ambition de Sushi Taxi est de renouveler les saveurs, de surprendre nos clients par la créativité des menus et de les accompagner dans un doux moment de détente et de convivialité. Savourez le bien-être vaut aussi bien dans l’expérience proposée à nos client(e)s que dans nos missions quotidiennes auprès de nos employé(e)s. Sushi Taxi poursuit ainsi ses engagements pour continuer de favoriser son implication responsable sur le territoire tout en veillant à favoriser les comportements respectueux au sein de ses équipes.

Dès 2017, le Groupe Sushi Taxi s’est fixé des engagements en matière de responsabilité sociétale et poursuit sa démarche d’amélioration continue pour atteindre les plus hauts sommets. C’est en quoi le slogan Savourez le Bien-être prend tout son sens – au-delà des aliments délicieux, du service à la clientèle hors pair et de l’unité au sein de la grande famille d’employé(e)s et franchisé(e), chaque repas est élaboré selon une démarche d’amélioration continue afin de minimiser son impact social et environnemental.

Comment voyez-vous le marché. Et surtout les consommateurs dans la restauration après la pandémie ?

À la fois comme avant, mais plus jamais pareil. S’il y a une envie que nous avons tous partagé durant le confinement c’est celle de passer des soirées à notre restaurant préféré avec des amis ou de la famille ou le simple plaisir d’un 5@7 spontané.

D’ailleurs pas plus loin que l’hiver dernier, manger au resto était l’activité LA plus attendue pour près de 1 Québécois sur 3. Pendant les vacances de la construction de 2021, les dépenses des Québécois dans les restaurants ont augmenté de 19 % par rapport à l’an passé. (Source: Quebecor Média)

Du côté des clients, ils s’accommodent rapidement, que ce soit le port du masque, la désinfection des mains à l’arrivée, les codes QR pour remplacer les menus papiers, l’inscription des coordonnées à l’entrée, la population sera bien préparée à l’arrivée du passeport vaccinal.

Du côté restaurateur, les mesures sanitaires ajoutent certainement de la gestion supplémentaire et heureusement Sushi Taxi était déjà bien préparé dès l’arrivée de la pandémie, nous avons été très agiles pour s’accommoder à cette situation exceptionnelle. Par exemple, au niveau des préparation des commandes livraison, c’était déjà un service que nous offrions donc nous avons continué et accéléré nos opérations à ce niveau, nous avons continué notre présence en ligne avec des communications régulières sur les réseaux sociaux et des ajustements à notre site Web, nous avons instauré des mesures sanitaires internes pour que nos employés se sentent en confiance. Le manque de main-d’œuvre est ce que nous entrevoyons comme la prochaine grande problématique de notre milieu car ce n’est pas une situation qui va se régler dans les prochains mois.

Pensez-vous que nous allons changer nos comportements ?

Je pense que le changement de comportement a déjà été entamé tant du côté du consommateur que du côté de l’industrie de la restauration. Les restaurateurs qui ont mis en place les outils nécessaires pour supporter leurs équipes sur le terrain pour qu’ils effectuent un travail sécuritaire, efficace et dans le plaisir seront ceux qui naviguent le mieux à travers les changements que la COVID-19 a apporté à notre industrie.

Du côté des clients, comme mentionné précédemment, je pense que l’expérience en restaurant restera toujours ce que la population recherche, tant que celle-ci soit sécuritaire et plaisante.

Vous êtes un visionnaire avec un très fort intérêt pour la technologie, comment appliquez-vous cette vision au quotidien dans vos franchises ?

Effectivement, dès 2017, ma vision a été de mettre le numérique au centre des actions du Groupe afin de procurer une expérience physio connectée impeccable à nos clients, de la commande à la livraison, sans compromis sur la créativité dans l’assiette. Ce virage pleinement intégré dans l’ADN de Sushi Taxi, appuyé par une croissance des ventes de 26% durant l’année de pandémie en 2020 et par une augmentation de 30% de son nombre de succursales au cours des cinq dernières années, a permis à l’entreprise de faire face à la période de crise sanitaire avec la plus grande agilité.

Quel regard portez-vous sur la franchise en général ?…vos franchisés ?

Au-delà de l’expérience unique que propose Sushi Taxi à travers ses recettes et son service de proximité, ce sont les valeurs partagées et l’engagement auprès de ses équipes et sur le territoire qui font la différence pour nos franchisés. Le constant soutien des équipes dans leur démarche de création, leur regard bienveillant et leur passion partagée sont des atouts essentiels pour entreprendre dans d’excellentes conditions.

Toute l’équipe mise en place travaille ensemble pour continuer le développement du groupe. Richard Hebert, le directeur stratégique Franchise de Sushi Taxi, accompagne au quotidien les franchisés pour leur donner les outils nécessaires afin d’améliorer les procédés de fonctionnement, Nadia aux ressources humaines pour continuellement retenir nos talents et aussi aller en chercher de nouveaux, Nathalie Viel déploie  ma vision et garde le cap fixé. Sans oublier aussi l’ensemble des gestionnaires qui prennent soin d’accompagner les franchisés pour optimiser les opérations du quotidien et améliorer les procédés de fonctionnement. Et évidemment, tout ce travail pour offrir les meilleurs sushis à notre fidèle clientèle.

Quelles sont vos perspectives de développement ?

Avec une notre croissance qui est solide et au regard des résultats et des innovations mises en œuvre, le Groupe Sushi Taxi se fixe de nouveaux objectifs ambitieux pour les deux prochaines années en ciblant de doubler son nombre de portes au Québec. Avec la croissance des ventes en 2020, la stratégie de Sushi Taxi à mettre ses énergies vers le service de ses clients avec un service pour emporter et de livraison a été un fulgurant succès. D’ailleurs, nous sommes officiellement en opération chez MALGAM La centrale bouffe depuis le 21 juillet 2021. MALGAM offre un service de livraison et pour emporter qui nous permet de desservir encore plus de territoire sur le Québec, et plusieurs succursales seront développées au courant des prochains mois sur notre belle province et en Ontario.

Nous avons vu que le côté caritatif fait partie de vos valeurs, pouvez-vous nous en dire un peu plus ?

Effectivement, nous sommes engagés pour la santé des enfants en partenariat avec des organismes sans but lucratif, comme l’activité annuelle de collecte de fonds avec Opération Enfant Soleil qui a permis de recueillir 70 000 $ en dons depuis 2017. Étant moi-même père de famille, la santé des enfants a toujours été très importante pour moi c’est pourquoi Opération Enfant Soleil est une association naturelle pour Sushi Taxi.

Quels sont les enjeux et les défis du monde de la restauration selon vous ?

Sans aucun doute, la pénurie de main-d’œuvre se place en premier rang. Nous sommes une industrie où les ressources humaines sont au centre de nos opérations. Nous mettons présentement en place une stratégie de recrutement afin de s’adapter aux besoins des employés actuels et futurs.

Les défis d’opérations à l’intérieur des franchises sont aussi un défi puisque très liés à la pénurie de main-d’œuvre. La gestion des horaires, des ressources humaines, des besoins des employés est devenue un réel casse-tête pour nos franchisés et c’est pourquoi notre équipe du bureau chef est dédiée à les supporter au quotidien.

Finalement, en temps de crise, la constante adaptation à l’évolution de la pandémie afin d’assurer la sécurité de nos employés et de nos clients. Heureusement, notre équipe est très agile à s’adapter aux différentes situations mais ceci requiert beaucoup de communication et de support qui n’était pas requis préalablement à la COVID-19.

Comment le CQF peut vous aider ?

Le CQF par ses ateliers de réflexions sur les bonnes pratiques opérationnels à travers le partage d’expériences de l’ensemble de ses membres, la mise à disposition de boites à outils afin d’appréhender adéquatement aussi bien les risques opérationnels que stratégiques auxquels on devra faire face demain.

Que peut-on vous souhaiter ?

De continuer à traverser cette période tumultueuse avec agilité afin de permettre à Sushi Taxi de continuer offrir, demain,  au plus grand nombre des sushis de qualités.

SOURCE Conseil québécois de la franchise

Cliquez ici pour plus de détails sur l'opportunité de franchise Sushi Taxi.