Immigrer au Québec par la voie de la franchise

F. Georges Sayegh, D.S.C., CMC, est expert-conseil en franchise et transfert de technologie et auteur de 17 livres sur les franchises et les commerces associés.

Immigrer au Québec par la voie de la franchise

C'est le printemps, des idées fourmillent dans ma tête à vouloir laisser tout derrière moi et immigrer dans une nouvelle terre d'accueil. Mais où et surtout, comment? 

Contempler le continent australien, la Nouvelle-Zélande, l'Amérique latine ou l'Amérique représente un nouveau paysage! Est-ce suffisant pour en bâtir une nouvelle vie? Qu'arrive-t-il aux langues, aux différentes cultures pour ne nommer que quelques-uns des éléments que cela représente. Je me dis alors, pourquoi pas le Québec, là où les colons français s'installèrent, il y a plus de quatre cent ans. N'est-ce pas ce peuple qui tout en étant en Amérique possède une culture qui ressemble à la mienne? Voilà une question qui me trotte dans la tête?

J'en parle à mon épouse qui semble ouverte à une telle idée. Mais par ou commencer et où s'adresser? Nous commençons par des recherches préliminaires en consultant le site du Ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion du Québec. Il y a tellement à lire que nous décidons qu'avant d'effectuer des démarches administratives, il y aurait lieu  d'effectuer un voyage exploratoire afin de connaître un peu plus cette ancienne colonie française.

Nous poussons nos réflexions et nous nous entendons qu'outre le voyage exploratoire, nous devrions examiner notre profil personnel, nos aptitudes, nos critères de travail, nos compétences professionnelles, le type d'entreprise ou de secteur d'activité (le détail, les services, la construction, la manufacturation, la distribution, le transport, etc.), l'investissement minimal, le patrimoine. Nous décidons de contempler le secteur qui présente le moins de risque : celui de la franchise.

Nos idées abondent, nous décidons d'acheter des magazines et des livres spécialisés dans le domaine de la franchise et consultons tous les articles sur le web, sans oublier de visiter le salon Expo Paris qui offre des présentations sur ce domaine si fascinant.

Nous commençons par élaborer les grands points que nous devrions connaître : Qu'est-ce qu'une franchise, les points essentiels de la franchise ; le jargon de cette industrie, les étapes de la franchise, le domaine qui nous intéresse. Sommairement, nous décrivons ci-dessous nos observations :

I)     Qu'est-ce que la franchise?

La franchise est véritablement une stratégie d'entreprise qui permet de développer un réseau d'établissements en secteurs tant commerciaux qu'industriels, tout en s'appuyant sur divers leviers de marketing, d'aspects financiers, d'aspects opérationnels, et de ressources humaines, qui doivent être innovateurs. Ceci s'opère par le transfert d'un savoir-faire qui est lui-même original, distinctif, reproductible, protégeable, performant, tout à la fois transférable et durable, ce qui assure l’expansion autant que la pérennité. La franchise fait également appel à des entrepreneurs indépendants qui désirent se regrouper sous une ou plusieurs enseignes communes, par une démarche de marketing cohérente et complète, visant un sain partage des bénéfices. Ce partage de bénéfices comporte une formule de rémunération réciproque pour les services rendus ou obligations remplies, tout ceci dans une formule que le franchiseur doit contrôler et améliorer constamment. C’est ce que les parties s'attendent toucher dans un écrit commercial régissant adéquatement et exhaustivement leur relation commerciale. Il s’agit du contrat de franchise.

II)    Le contrat de franchise

Le terme du contrat de franchise est normalement entre 3 et vingt ans, selon l'accord et le contrat de location. En échange du droit d'exercer ses activités sous la marque et le système du franchiseur, le franchisé paie généralement le franchiseur un droit initial de franchise (entre 10 000 $ et 100 000 $), et une redevance (royalty) continue qui prendra la forme d'un montant fixe ou d'un pourcentage variable basée sur les ventes brutes (variant entre 3 et 8 pour cent des ventes brutes). De plus, le franchisé doit verser une contribution au fonds de publicité régional et/ou national qui peut varier elle aussi (entre 1 pour cent et 4 pour cent des ventes brutes), de sorte que le franchiseur peut faire connaître la marque dans les différents médias faisant bénéficier son réseau de franchise.

III)   Quels sont les services du franchiseur

Les services du franchiseur peuvent se diviser en deux parties : soit les services initiaux et les services continus.

a)   Les principaux services initiaux couvrent, notamment :

- La garantie offerte par le franchiseur au franchisé de la jouissance de signes de ralliement de la clientèle mis à sa disposition;

- La garantie offerte par le franchiseur au franchisé de la jouissance d'un savoir-faire qu'il entretient et développe couvrant notamment :

  • l’évaluation de l’emplacement ;
  • la négociation du bail* ;
  • la supervision des travaux de construction ;
  • l'aménagement des locaux ;
  • le marchandisage ;
  • la formation initiale ;
  • la transmission du savoir-faire ;
  • le soutien à l’ouverture.

-    La garantie offerte par le franchiseur au franchisé de la jouissance du pouvoir d'achat du groupe couvrant notamment :

  • les produits actuels ;
  • les sources d'approvisionnement.

 

b)   Les principaux services continuent couvrent, notamment :

-    l'aspect marketing ;

-    la recherche et le développement de nouveaux produits et services ;

-    la recherche continue de sources d'approvisionnement qui rentabilisent les marges bénéficiaires du réseau ;

-    le contrôle des produits et services ;

-    la comptabilité et la gestion financière ;

-    la gestion des ressources humaines ;

-    la technologie de l’information ;

-    les systèmes de gestion ;

-    les cours de formation continue.

 

IV)   Les renseignements incontournables

-    Analyser les opportunités du marché ;

-    Vérifier si le système est éprouvé ;

-    Examiner les facteurs de réussite du réseau ;

-    Examiner les coûts réels de la franchise ;

-    S'informer sur l'exclusivité territoriale ;

-    Se renseigner auprès des autres franchisés ;

-    Demandez conseil à des franchisés existants ;

-    Se renseigner sur la relation franchiseur-franchisé ;

-    Se renseigner sur les sources d'approvisionnement ;

-    Examiner la rentabilité potentielle ;

-    Rechercher des partage des connaissances entre franchisés ;

-    Considérer si la formation est structurée et éprouvée.

V)    La démarche schématique du processus de franchise

Envisager d'immigrer par la voie de la franchise requiert de multiples démarches, mais avant tout nous avons analysé les principaux renseignements que nous devons considérer :

 

VI)   La démarche d'immigration en franchise

-   Il faut faire la distinction entre la sélection et l’admission des gens d’affaires

-   L'immigration est une compétence partagée entre le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada. Pour immigrer au Québec, un candidat et sa famille doivent obligatoirement répondre aux exigences liées àla sélection ETaux exigences liées à l’admission.

-   La sélection

-   Le Québec est responsable de la sélection des immigrants d'affaires souhaitant s’installer sur son territoire.

-   L’admission

-   Le Canada est responsable de l’admission des immigrants d’affaires sur son territoire.

-   Comprendre le processus de sélection

-   Consulter les règles et procédures d’immigration est de mise. Il est important de prendre connaissance de l’information relative aux périodes de réception des demandes de Certificat de sélection du Québec.

 

Il s'agit d'évaluer ses chances d’être sélectionné par le Québec. Cette évaluation préliminaire peut se faire en ligne. Elle sera suivie d'une demande officielle d'immigration qui est obligatoire pour être sélectionnée parla province. Leparcours d’un immigrant d’affaires s'effectue comme suit :

 

1.        S'informer sur le Québec et le milieu des affaires - S'instruire sur le Québec et son économie diversifiée, moderne et dynamique. Il sera utile de connaître les domaines d’activité les plus prometteurs, les coûts d’exploitation concurrentiels, la fiscalité des entreprises, la main-d’œuvre de qualité et le milieu des affaires ouvert et stimulant. 

2.        Faire un voyage de prospection au Québec - Il est préférable de consacrer une année ou deux à bien préparer son projet d'immigration. 

3.        Élaborer un projet d'affaires - Plusieurs ressources sont disponibles pour aider à élaborer, évaluer et transcrire sur papier le projet d’affaires. 

4.        Se lancer en affaires ou acquérir une entreprise - Une série de formalités pour constituer et démarrer son entreprise au Québec. 

5.        Faire une demande d'immigration d'affaires - Projeter d’immigrer au Québec et vouloir déposer une demande officielle d’immigration.

6.        Préparer sa vie au Québec - Profitez du délai pour l’obtention du visa de résidence permanente pour bien se préparer. Se renseigner sur des sujets tels la recherche d’un logement, le marché du travail québécois et la recherche d’emploi, les conditions d’admission aux ordres professionnels, etc. 

7.        S'installer et faciliter l'intégration de sa famille - Prendre connaissance des premières démarches à accomplir dès son arrivée et des services offerts par le gouvernement et ses organismes partenaires pour faciliter son intégration. 

 

Enfin, comme tout autre investissement, il faut garder en tête que l'acquisition d'une franchise implique un degré élevé de risque. Certaines franchises fonctionnent très bien pour le franchisé, d'autres ne le sont pas. Il faut garder en tête trois éléments essentiels :

-  la valeur d'une marque : est-elle assez reconnaissable sur le marché ;

-  le savoir-faire : le franchiseur est-il en mesure d'enseigner ce savoir-faire au franchisé ; et

-  l'approvisionnement : y-a-t-il un pouvoir d'achat assurant une rentabilité de l'établissement franchisé.

 

Voilà un cheminement comme un autre qu'il faut connaitre pour considérer la franchise comme un pipe line pour atteindre son but! Immigrer au Québec en toute quiétude.

Pour plus d'information sur l'auteur de l'article M. Georges Sayegh ou si vous voulez le contacter, svp visiter ce lien.